Médiapro n'a peur de rien, l'état français accusé

Dans l’oeil du cyclone depuis le début du mois d’octobre et sa décision de ne pas payer les échéances des droits TV prévues dans son contrat avec la LFP, Médiapro connait des débuts catastrophiques.
DS 0170La société audiovisuelle est très loin du compte en ce qui concerne ses abonnements, et estime devoir renégocier les quelques 800 ME qu’elle doit payer chaque année pour diffuser la Ligue 1 et la Ligue 2. Les raisons invoquées ? La crise sanitaire et économique, qui a changé la situation par rapport au moment de l’appel d’offres il y a deux ans. Si la donne est en effet bien différente, il est bon de rappeler que Médiapro comptait surtout revendre des matchs et pas forcément les produire, ce qu’il n’a pas réussi à faire. En plus de cela, il n’a pas trouvé d’accord avec Canal+ pour une diffusion plus globale (quasiment 9 millions d’abonnés potentiels). Résultat, entre les difficultés de diffusion et le prix demandé de 25 euros, Téléfoot ne compte que 600.000 abonnés alors qu’à terme, le chiffre de 3 millions était avancé.

Une claque forcément lié au prix demandé, alors qu’il faut toujours avoir BeIN Sports, Canal+ et RMC pour suivre l’ensemble des compétitions de football. Résultat, de nombreux passionnés de football ont décidé de suivre les rencontres en streaming ou par l’IPTV, qui serait utilisé par 3 millions de foyers en France selon Hadopi. L’occasion pour Médiapro de pousser un vrai coup de gueule contre le gouvernement français, qui a récemment mis en sommeil un projet de loi sur la réforme de l’audiovisuel qui permettait de saisir la justice pour faire cesser une diffusion en temps réel. « Le piratage a évidemment des répercussions sur les abonnements qui ne sont pas pris. Le gouvernement n'a pas identifié que c'est une priorité pour le secteur. C'est un vrai problème », a fait savoir Médiapro dans les colonnes des Echos. Une remontrance que Canal+ et BeIN Sports ne contesteront pas, eux qui se sont déjà plaints des pertes financières liées au piratage, qui touche forcément tous les acteurs de l’audiovisuel en France.

Programme TV

29/08 17h00
SRFC-MHSC
Ligue 1 - Journee : 2

13/09 15h00
Nîmes-SRFC
Ligue 1 - Journee : 3

19/09 21h00
SRFC-Monaco
Ligue 1 - Journee : 4

Partenaires

Articles

24 novembre 2020

Connexion

Tipeee

Tipeee

S.G.S.B.

SGSB

Tipeee

Tipeee

Hébergé par

Reglyss.bzh

Free Joomla templates by L.THEME