Gomis sort le grand jeu, Grenier pas à la hauteur…

Les Rennais se sont inclinés 1-0 face au Séville FC. Sans un très bon Alfred Gomis, le score aurait été plus large.
DS 0143GOMIS (7/10). Le gardien rennais a vu d’entrée son but assiégé et n’a, dans un premier temps, pas rassuré en se trouant sur un corner et en enchaînant quelques mauvaises relances lointaines. Mais on retiendra son festival car le portier sénégalais a ensuite sorti le grand jeu, aidé aussi à deux reprises par sa barre. S’il a autant brillé, il faut dire qu’il en a eu l’opportunité, tant les situations se sont succédé devant son but tout au long de la rencontre. Bien sorti devant Ocampos (26’), présent sur la frappe lointaine de Koundé (28’), puis déterminant face à De Jong (63’), pour ne citer que ces occasions. Il a été déterminant et permis aux siens d’y croire jusqu’au bout.

SOPPY (4). Un baptême compliqué pour sa première titularisation en Ligue des champions. Le jeune arrière gauche a souvent été pris, puis a semblé essoufflé. L’unique but vient de son côté. Peu d’apport offensif, son entente avec Doku n’a pas fonctionné. Suppléé par DALBERT (77’).

DA SILVA (4). Le capitaine a semblé impuissant, frustré, en atteste son jaune reçu en fin de match.

RUGANI (non noté). Sorti sur blessure à la cuisse (14’). Remplacé (17’) par AGUERD (3,5), qui n’est pas tout blanc sur le but de De Jong mais rentre en cours de jeu alors que l’équipe est en souffrance. Peu évident.

TRAORÉ (4). Aligné à son poste face à Krasnodar, il a cette fois débuté à gauche, préféré à Dalbert et Truffert. Avec Ocampos devant lui, il a eu beaucoup de mal.

BOURIGEAUD (5). Seul rescapé du premier match face à Krasnodar au milieu de terrain, le n° 14 rennais a sauvé un ballon sur sa ligne et a tenté de dynamiser le milieu mais il est sorti blessé. Remplacé par LÉA-SILIKI (48’), qui a fait son retour sept mois après son dernier match mais n’a eu que peu d’impact.

GRENIER (3). Des passes dans le mauvais timing, il se fait complètement enrhumer dans sa surface par Fernando, il n’a pas été à la hauteur. Remplacé par DEL CASTILLO (77’), qui ne passe pas le seul joueur du mur sur un coup franc excentré à la 90e alors que Rennes peut encore y croire.

MARTIN (2,5). Titularisé pour la 3e fois de la saison, il est passé à côté.

DOKU (4,5). Des mésententes avec Soppy, il a apporté de la percussion sur son côté, gratté des ballons et fautes. Il décale bien Terrier (33’).

GUIRASSY (4). Il a touché 6 ballons en 25 minutes puis est venu les chercher plus bas. Il a ensuite gagné des fautes mais n’a pas eu de vraies situations pour s’illustrer. Serré de près par Koundé et Diego Carlos.

TERRIER (3). Lui aussi très peu en vue. On retiendra ce raté sur l’un des deux seuls tirs rennais du match après un beau décalage de Doku.

Programme TV

29/08 17h00
SRFC-MHSC
Ligue 1 - Journee : 2

13/09 15h00
Nîmes-SRFC
Ligue 1 - Journee : 3

19/09 21h00
SRFC-Monaco
Ligue 1 - Journee : 4

Partenaires

Articles

24 novembre 2020

Connexion

Tipeee

Tipeee

S.G.S.B.

SGSB

Tipeee

Tipeee

Hébergé par

Reglyss.bzh

Free Joomla templates by L.THEME