Florian Maurice explique le départ surprise de Raphinha et le gros coup Jérémy Doku

Le directeur sportif du Stade Rennais Florian Maurice a expliqué les raisons du départ surprise du Brésilien Raphinha et comment le SRFC a réussi à enrôler le jeune Belge Doku.
DS 0084L'opération en a surpris plus d'un. Alors que le Stade Rennais finalisait l'arrivée du prometteur Belge Jérémy Doku, le club breton a laissé filer son ailier brésilien Raphinha à Leeds. Un choix étonnant, d'autant que, sur le papier, les Anglais ont payé un prix (17 M€ hors bonus) inférieur aux 21 M€ payés par le SRFC au Sporting Portugal il y a un an. Comment expliquer ce départ surprise ? Ce midi, les Rouge-et-Noir organisaient une conférence de presse pour présenter ses dernières recrues, mais aussi pour faire le point sur le mercato. À cette occasion, le directeur sportif du club Florian Maurice a fait le point sur le cas Raphinha.

"On a essayé de le retenir jusqu'au dernier moment. Malheureusement, son choix était fait de jouer en Premier League, un championnat qui attire les joueurs. À partir du moment où le joueur a pris cette décision, on n'a pas souhaité s'y opposer. Les discussions ont été entamées à la fin du mercato. Elles se sont poursuivies à la fin du match (contre Reims) en essayant de le convaincre de rester, malheureusement, son choix était fait depuis quelques heures. On le perd mais on le remplace par un joueur", a-t-il indiqué, avant de poursuivre. "Ce sont des choix de carrière. On est déçu, mais quand le choix du joueur est ainsi, on ne peut pas le retenir. L'offre de Leeds arrive à un moment donné où on doit prendre des décisions sur le plan sportif et financier. Et la décision a été prise d'accepter cette opportunité".

Enfin, le président Nicolas Holveck a lui aussi pris la parole pour expliquer que Rennes n'a tout simplement pas voulu prendre le risque de conserver un joueur frustré par un faux départ. "Quand un joueur veut vraiment partir d'un club, conserver un joueur contre son gré, ce n'est pas forcément une bonne idée. Cette saison, le mercato se finit après six journées et après on a deux séquences où on va jouer tous les trois jours. Perdre un joueur pour, deux ou trois mois, parce que c'est le temps qu'il faut pour digérer cet échec, si c'est au début du mercato, c'est plus facile. Si c'est à la fin, pour l'avoir vécu dans d'autres clubs, c'est pas simple pour le joueur, pour le groupe. On prend en compte toute la photographie de l'environnement. (...) On a vraiment insisté sur l'état d'esprit des joueurs qui nous ont rejoints. (...) On devait conserver les joueurs uniquement concernés par le projet Stade Rennais et qui n'ont qu'une envie, c'est de jouer toute la saison au Stade Rennais". Ce qui n'était donc plus le cas chez Raphinha.

Maurice s'enflamme pour Doku
Raphinha parti, Rennes pourra tout de même se consoler avec l'arrivée de Jérémy Doku. Arraché à Anderlecht contre 26 M€, le Belge de 18 ans est tout simplement le transfert le plus cher de l'histoire de la formation bretonne. Un gros coup dû en grande partie au choix de l'actionnaire principal du SRFC de mettre la main à la poche. Une très grande satisfaction pour Maurice. Ce dernier ne s'en est d'ailleurs pas caché. "C'est un joueur qu'on suit depuis quelques temps. On a passé des heures et des heures sur la vidéo parce qu'on peut pas se déplacer en Belgique pour voir les matches. C'est un joueur que je connaissais depuis la saison passée. C'est un marché belge auquel moi et la cellule (de recrutement) attachons beaucoup d'importance. C'est un joueur qui a des caractéristiques très fortes dans le un contre un, de percussion, d'élimination, de finition", a-t-il déclaré, avant de lâcher plusieurs compliments de choix.

"Les renseignements qu'on a pris au-delà de l'aspect visuel, sont très bons au niveau de la mentalité. On a pu s'en apercevoir. C'est un garçon mature, intelligent, il sait où il veut aller. Si le sélectionneur belge prend un gamin de 18 ans pour le titulariser, c'est qu'il a beaucoup de qualités. À nous de le faire grandir. Mais là dessus, je n'ai aucun doute parce que Julien sait très bien faire ça. Mais c'est un joueur qui a un potentiel incroyable, vraiment. Ce qu'il est capable de faire à cet âge-là, il est dans la lignée des joueurs qui devraient faire partie des très, très, très bons joueurs dans les années à venir. On compte sur lui dans l'immédiat et je pense qu'il est prêt pour ça, il est préparé". Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'optimisme est de rigueur à Rennes.

Programme TV

29/08 17h00
SRFC-MHSC
Ligue 1 - Journee : 2

13/09 15h00
Nîmes-SRFC
Ligue 1 - Journee : 3

19/09 21h00
SRFC-Monaco
Ligue 1 - Journee : 4

Articles

15 octobre 2020

Connexion

Tipeee

Tipeee

S.G.S.B.

SGSB

Tipeee

Tipeee

Hébergé par

Reglyss.bzh

Free Joomla templates by L.THEME