DS 0045Selon The Sun Football M’baye Niang aurait émis le souhait de rejoindre l'Angleterre. Le média anglais parle même de West Bromwich Albion, club qu'il voudrait absolument rejoindre ! ?? Il aurait même demandé à partir sous la forme d'un prêt pour effectuer son retour en Premier League, après un bref passage à Watford.

 

DS 0044

Édouard Mendy (28 ans) a signé son contrat avec Chelsea mercredi soir pour une durée de 5 ans. Le montant du transfert s'élève à 25 millions d'euros. Reste à lui trouver un successeur...

Arrivé l’été dernier en provenance de Reims contre 4 M€, Édouard Mendy (28 ans) a signé mercredi soir un contrat de cinq ans avec Chelsea. Le transfert du gardien de but international sénégalais s'élève à 24 M€, mais le Stade Rennais devra reverser 20 % de la somme à Reims.
Auteur d’une excellente saison dernière avec le SRFC, Mendy laisse donc une trace très positive, mais aussi un vide dans le vestiaire, où il était le « grand frère » de plusieurs joueurs, un cadre très respecté.

Trapp trop gourmand
Pour le remplacer, le Stade Rennais va devoir faire vite. Toujours selon nos informations, la piste Kevin Trapp est abandonnée. Les prétentions salariales du portier allemand (30 ans, Eintracht Francfort), passé notamment par le PSG, ont eu raison de l’intérêt breton.
Si le dossier Alfred Gomis (27 ans) reste prioritaire dans l’esprit des dirigeants rennais, le président dijonnais Olivier Delcourt a freiné, hier dans L’Équipe : Alfred a prolongé son contrat (jusqu’en 2024) il y a trois semaines. Les choses auraient été différentes au mois de juin ou juillet. Alfred est amené à quitter le club, mais pas maintenant, ce n’est pas possible. On a besoin de lui et ce serait suicidaire que de le laisser partir. Le timing ne joue effectivement pas en faveur du Stade Rennais, Dijon étant dernier de Ligue 1 après quatre journées et autant de défaites.

DS 0043

Diego Godín (34 ans, Inter Milan) était très intéressé par le projet du Stade Rennais. Mais la fiscalité italienne a rendu impossible le mariage entre le défenseur uruguayen et le club breton. Explications.

Il aurait été l’une des recrues les plus retentissantes de l’histoire du Stade Rennais, un club qui fêtera ses 120 ans le 10 mars. Pour ne pas dire LA recrue la plus retentissante. Dépassant largement le standing d’un Hatem Ben Arfa ou d’un Raphinha et ses 23 M€, pour ne citer que les plus récents.

On ne présente plus Diego Godín, 135 sélections avec l’Uruguay dont une demi-finale de Coupe du monde en 2010 et un quart de finale perdu contre la France en 2018. Avec l’Albiceleste, dont il est le capitaine, le défenseur central a également gagné la Copa América 2011. Et que dire de sa carrière et notamment de ses 388 matches sous le maillot de l’Atlético de Madrid, avec lequel il a remporté la Ligue Europa (2012, 2018), la Supercoupe d’Europe (2010, 2012, 2018), la Liga (2014), la Coupe du Roi (2013), la Supercoupe d’Espagne (2014) et disputé deux finales de Ligue des champions (2014, 2016).

Sans compter la dernière finale de Ligue Europa en date, jouée avec l’Inter de Milan et perdue malgré un but inscrit contre Séville après trente-cinq minutes (2-3).

Quarante-cinq minutes au téléphone avec Stéphan
Nommé deux fois pour le Ballon d’or (2016, 2018), Diego Godín aurait apporté au Stade Rennais sa renommée et une expérience incomparable. Cela a vraiment failli se faire. Au départ, le contact a été noué, en juin, par deux proches de Julien Stéphan, au courant d’une situation inconfortable de l’intéressé avec son entraîneur à L’Inter Milan, Antonio Conte.

Les contacts ont duré plus de deux mois et demi. Tandis que sa saison sportive se poursuivait, avec notamment le parcours en Ligue Europa, Godín est resté concentré pour terminer au mieux l’exercice 2019-2020 avec l’Inter Milan, mais il s’est à la fois très vite intéressé au projet rennais.

Sa famille aussi voulait venir en France
Il a notamment visionné quatre matches du SRFC, s’est renseigné auprès de son compatriote du PSG Edinson Cavani sur le niveau de la Ligue 1 et sa vision du club breton. Il a également sondé son grand ami Antoine Griezmann.

Puis il a eu Julien Stéphan au téléphone. Un échange de quarante-cinq minutes durant lequel le courant est très bien passé. Ensuite, il a apprécié l’approche claire du directeur Maurice Florian Maurice.

Son objectif était affiché : jouer la Coupe du monde au Qatar, fin 2022. Il se projetait donc sur deux ans et demi à Rennes. Même au niveau personnel, cela cadrait. Sa famille souhaitait découvrir la France pour une nouvelle expérience.

Godín aurait dû rembourser ses avantages fiscaux
Dans la réflexion de sa venue au SRFC, Godín a alors consenti des efforts au niveau salarial, pour rendre l’accord possible avec les dirigeants bretons. Même les deux ans de contrat restant à l’Inter Milan ne semblait pas freiner l’opération. Mais finalement, c’est une loi fiscale italienne qui a eu raison de l’envie réciproque du défenseur central et du Stade Rennais. Arrivé à l’Inter Milan à l’été 2019, Godín aurait dû rembourser ses avantages fiscaux de la première saison, s’il ne restait pas plus longtemps dans le Calcio. Le montant correspondait à une somme très conséquente, supérieure par exemple au transfert de Nayef Aguerd de Dijon à Rennes (6,5 M€). Depuis 2017, l’Italie applique un régime fiscal très attractif, le « flat tax », avec un taux d’imposition très bas sur les revenus de ses résidents étrangers. Mais à condition d’un séjour prolongé sur le sol du pays.

La seule possibilité pour Godín d’échapper à cette loi fiscale était de rester en Italie, ce qu’il va faire en rejoignant Cagliari, ou de partir aux États-Unis. L’international français Blaise Matuidi a ainsi quitté la Juventus Turin pour l’Inter Miami. Et Cristiano Ronaldo, malgré deux premières saisons frustrantes en Ligue des champions avec la « Vieille Dame », reste dans la Piémont.

Si Godín n’est pas venu en Bretagne, alors que le désir s’avérait réciproque avec le Stade Rennais, ce n’est donc ni sa responsabilité, ni celle du club. Et c’est surtout bien dommage.

DS 0042

Désireux de quitter l’OL au mercato, Jeff Reine-Adélaïde (22 ans) pourrait très bientôt rebondir du côté du Stade Rennais. Les discussions se poursuivent entre les différentes parties.

L’opération dégraissage se poursuit en bonne et bue forme à l’OL. Le prochain joueur partant devrait se nommer Bertrand Traoré, proche de s’engager à Aston Villa contre un chèque d’environ 18 millions d’euros.

Traoré ne devrait pas être le seul toutefois à s’en aller : le Stade Rennais s’est rapproché de l’OL pour Jeff Reine-Adélaïde. Selon L’Équipe du jour, la première offre n’a pas satisfait les dirigeants olympiens mais le fil n’est pas rompu. L’international espoirs (22 ans), qui espère évoluer dans l’axe, se projette déjà à Rennes…

"Sa situation à Lyon ne lui plaît plus et il avait déjà annoncé ouvertement son désir de quitter le club, rappelle le quotidien sportif. Et comme l’OL a besoin de liquidités et de réduire un effectif pléthorique..." Pour rappel, les Gones se penchent sur le profil du jeune ailier de Penarol Facundo Pellistri (18 ans) pour le remplacer.

Trans. : Transfert | R.P. : Retour de prêt | F.C. : Fin de contrat | P. : Prêt | Ret. : Retraite | 1e CP : Premier contrat pro | E. : Echange | Es. : Essai | I. : Inconnu

SRFC - Transferts officiels
Date Poste

Arrivées

Départs

Montant Etat
MIL Amiens  S. GUIRASSY   15M € Trans.
Dijon  N. AGUERD   5M € Trans.
MIL   R. GUITANE  Maritimo   R.P.
ATT   M. GÜÇLÜ  Valenciennes   R.P.
ATT   J. TELL  Clermont   R.P.
MIL Olympique Lyonnais  M. TERRIER   12M € Trans.
ATT Lorient  A. LAURIENTÉ     Trans.
Avranches  N. DIALLO     Trans.
Valenciennes  L.BRASSIER     Trans.
  J. MOREL  Lorient   R.P.
  S. DOUMBIA  Angers   Trans.

DS 0034

Annoncé tout proche du Stade Rennais FC ces derniers jours, Islam Slimani, attaquant de Leicester City, devrait finalement attendre avant d’être fixé sur son avenir cet été.

Le Stade Rennais FC veut renforcer son secteur offensif. Si plusieurs pistes ont été évoquées, le dossier Islam Slimani semblait le plus chaud de ces derniers jours. Après un prêt concluant à l’AS Monaco la saison dernière (9 buts et 8 passes décisives), l’international algérien est retourné à Leicester City, son club propriétaire. Mais les Foxes n’ont pas l’intention de le garder, de quoi donner de l'espoir au SRFC qui avait été annoncé tout proche de le recruter. Sauf que le joueur de 32 ans ne partira pas à moins de 8 millions d’euros, une somme que le Stade Rennais FC n’aurait toujours pas proposée. « Jusqu’à présent, Rennes n’a formulé aucune offre pour l’Algérien », assure France Football. Les recruteurs du SRFC sont toutefois attirés par le profil du Fennec. « Le club breton devrait prochainement se positionner un peu plus clairement », croit savoir la même source. Un intérêt partagé par Islam Slimani, selon les dernières informations.

Leicester City veut faire monter les enchères

Mais l’intérêt du Stade Rennais FC ne semble pas cadrer avec la vision de Leicester City sur ce dossier. Les Foxes n'ont pas l'intention de retenir l'ex-sociétaire du Sporting Portugal. Ils n'attendraient qu'une offre à la hauteur de leurs attentes avant de le libérer. En effet, l’hebdomadaire sportif soupçonne Leicester de vouloir "jouer la montre avec l’ouverture des autres marchés" des transferts. L’idée principale des dirigeants serait de vendre l’Algérien au plus offrant. Un plan qui pourrait toutefois être mis à mal par Islam Slimani lui-même. L'ancien Monégasque se refuserait pour l'heure aux championnats exotiques (Chine, Golfe, MLS…) d’où peuvent provenir les meilleures offres.

DS 0014

Le latéral gauche de 23 ans s’est engagé avec Angers Sco jusqu’en 2023. Il avait été prêté avec option d’achat par Rennes en Anjou de janvier jusqu’à l’arrêt de la saison.

Comme nous vous l’annoncions hier, Souleyman Doumbia s’est engagé avec Angers Sco jusqu’en 2023. Le club l’a officialisé ce mercredi 8 juillet. Prêté à partir de janvier jusqu’à l’arrêt de la saison par le Stade Rennais, Souleyman Doumbia rejoint définitivement l’Anjou. L’international ivoirien (4 sélections) avait disputé cinq rencontres avec le Sco pour une passe décisive.

Angers a donc choisi de lever l’option d’achat. On peut la lever même si la date, qui était simplement formelle, est dépassée, précisait Sébastien Larcier, le directeur sportif, hier. Compte tenu de la situation (sanitaire), Rennes a accepté de rallonger le délai. Ce mercredi matin, Souleyman Doumbia a participé à l’entraînement avec le reste du groupe angevin.

Cette arrivée ouvre la porte à un départ de Rayan Aït-Nouri (18 ans), titulaire du poste de latéral gauche, jusqu’à sa fracture de la mâchoire en janvier dernier. C’est dans le cas d’un éventuel départ de Rayan qu’on anticipe un transfert de Souleyman Doumbia, confiait Larcier.

DS 0009

Invité dans « Team Duga » sur RMC, le directeur sportif du Stade Rennais Florian Maurice a reconnu que le jeune défenseur de l’AS Monaco Benoît Badiashile, 19 ans, faisait partie d’une liste de défenseurs que le club breton a identifiés.

Ce n’est un secret pour personne : le Stade Rennais est à la recherche d’un défenseur central cet été. Le premier nom à avoir filtré est celui de Mohammed Salisu, jeune Ghanéen qui évolue au Real Valladolid. Toutefois, la piste a été refroidie ces derniers jours : le défenseur de 21 ans préférerait la Premier League.

Un autre profil a été évoqué par Florian Maurice, le directeur sportif des Rouge et Noir, ce mardi. Invité dans l’émission "Team Duga", diffusée sur RMC, l’ancien Lyonnais a été interrogé sur Benoît Badiashile, un autre jeune défenseur (19 ans), qui évolue à l’AS Monaco. C’est un joueur qui fait partie d’une liste de défenseurs qu’on a identifiés », a confirmé Maurice.

Après, en termes de moyens, c’est aussi un jeune joueur, reprend-il. On souhaite évoquer tous ces dossiers tranquillement, pas à pas. On n’a pas envie de jeter tous les œufs dans le même panier, mais plutôt d’avoir plusieurs pistes sur ce type de poste. Et faire la meilleure acquisition possible tant sur le plan de l’investissement, que sur le plan sportif. "Benoît Badiashile est lié avec le club de la Principauté jusqu’en 2024."

Le Stade Rennais a offert un premier contrat professionnel à son jeune milieu de terrain Lesley Ugochukwu.

DS 0002

Formé au SRFC, le footballeur de seulement 16 ans a paraphé un bail de trois années, soit jusqu'en juin 2023, avec le club breton.

"Cette signature dans mon club formateur représente beaucoup. C'est une fierté pour moi qui suis là depuis la catégorie U9. Je suis vraiment enthousiaste même si cette signature n'est qu'une étape. Désormais, c'est à moi de travailler dur pour pouvoir intégrer le groupe pro. La saison dernière a été particulière pour moi car j'ai connu une blessure qui m'a éloigné assez longtemps des terrains. J'ai su prendre mon mal en patience. À présent, j'ai hâte de retrouver les terrains et de prouver que je mérite ce qu'il m'arrive aujourd'hui."

Programme TV

29/08 17h00
SRFC-MHSC
Ligue 1 - Journee : 2

13/09 15h00
Nîmes-SRFC
Ligue 1 - Journee : 3

19/09 21h00
SRFC-Monaco
Ligue 1 - Journee : 4

Articles

28 septembre 2020
21 août 2020
8 juillet 2020
8 juillet 2020
8 juillet 2020
8 juillet 2020

Connexion

Tipeee

Tipeee

S.G.S.B.

SGSB

Tipeee

Tipeee

Hébergé par

Reglyss.bzh

Free Joomla templates by L.THEME